Sept secondes pour devenir aigle de Thomas Day

Fini de lire le 24 septembre 2016

  • Quatrième de couverture

Edition : Edition Folio (SF)

Couverture 7 secondes pour devenir un aigleLumière Noire a dit : « J’ai mes croisés, mes anges, et maintenant ma papesse… »

Une île du Pacifique à la fois tombeau de Magellan et unique territoire d’un arbre à papillons endémique…

Un homme au visage arraché par un tigre mais qui continue de protéger « la plus belle créature sur Terre », coûte que coûte…

Un Sioux oglala sur le chemin du terrorisme écologique…

Un trio de jeunes Japonais qui gagne sa vie en pillant la zone d’exclusion totale de Fukushima…

Des Aborigènes désœuvrés cherchant dans la réalité virtuelle un songe aussi puissant que le Temps du Rêve de leur mythologie…

Une Terre future, post-Singularité, inlassablement survolée par les drones de Dieu…

  • Mon avis

Je ne lis pas souvent de la SF mais j’ai été attiré par le titre et la couverture en librairie. Et aussi parce que le nom de l’auteur ne me semblait pas inconnu (j’ai réalisé après coup que je connaissais de lui « La voie du sabre » qui ne m’avait pas forcément enthousiasmé).

En l’espèce, ce recueil de nouvelles se lit très rapidement, quelques heures suffisent.

Sur le coup, j’ai trouvé que c’était une lecture agréable, sans plus… Et finalement, je me rends compte qu’en y re-réfléchissant et en me questionnant sur les différents « messages » et « significations » véhiculés par les nouvelles, je me suis prise à réellement aimer ce livre. C’est un de ses livres qu’il m’a fallu, personnellement, mûrir pour vraiment apprécier. En fait, il aurait sans doute été préférable que je prenne plus de temps entre chaque nouvelle au lieu de les enchaîner.

Je ne sais pas trop quelle nouvelle j’ai préférée. Mon choix se porte principalement sur trois d’entre elles : Mariposa, 7 secondes pour devenir un aigle et Shigata ga nai.

Je ne vais pas commenter le fond de ces trois nouvelles au risque de trop en dévoiler. Elles sont courtes mieux vaut les découvrir par soi-même. Cependant je peux me permettre de dire que concernant :

  • Mariposa : j’ai beaucoup aimé la narration par lettres et enregistrements. La découverte progressive des personnages est aussi très intéressante.
  • 7 secondes pour devenir un aigle : road-trip très poétique.
  • Shigata ga nai : nouvelle très courte et très simple, parfaite.

 

  • En bref 

La SF (bien que je trouve que cette catégorisation pourrait être légèrement remise en cause en l’espèce) n’est pas forcément mon style préféré mais j’ai beaucoup aimé cet recueil. Des nouvelles qui se lisent vite et qui invitent à la réflexion sur la place de l’Homme.

 

Au plaisir d’une prochaine lecture, bonne page et bon vent!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s