Le vaisseau magique (Les aventuriers de la mer Tome 1) de Robin Hobb

Lecture finie le 27 septembre 2016

  • Quatrième de couverture

Edition : Edition J’ai Lu 2011

Traducteur : Gérard Watelet

Couverture Les Aventuriers de la Mer, tome 1 : Le Vaisseau Magique Editions J'ai Lu 2011Les vivenefs sont des vaisseaux magiques attachés par des liens empathiques à la famille qui les possède. Ces navires insaisissables bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates… et font l’objet de toutes les convoitises. Le capitaine de la Vivacia, Ephron Vestrit, se meure. Parmi les siens, chacun ourdit complot et trahison pour s’approprier son vaisseau, car une vivenef ne se transmet pas comme un legs ordinaire. Pendant ce temps, d’autres dangers se profiles à l’horizon : les serpents de mer qui infestent les océanes se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien.

  • Mon avis

Je croyais avoir à peu près fait le tour du style de Robin Hobb après avoir lu la saga de l’Assassin Royal, du Chamane et la Cité des anciens (sans compter certains romans qu’elle a écrit sous le nom de Megan Lindholm). Et j’ai d’ailleurs eu l’occasion de m’exprimer sur ce que je pensais à présent des récits de Robin Hobb dans je ne sais plus quel article .

Mea culpa. Je n’avais jamais ouvert Les aventuriers de la mer, et pourtant beaucoup de monde me l’avait vivement recommandé. Je ne l’avais pas fait jusqu’à présent parce que j’avais peur d’être une nouvelle fois déçue par le style de l’auteure. Or, si par aventure, je venais à ne pas aimer Les aventuriers de la mer alors que beaucoup la considèrent comme LA saga de Robin Hobb et bien… cela aurait été définitivement la fin d’une grande passion pour cette auteure. Et puis, j’avoue aussi que le thème des bateaux et des pirates ne me tentait pas plus que cela.

Alors mea culpa. Je retire ce que j’ai pu dire sur le style de Hobb. Oui, on reconnaît sa patte mais j’avoue que je suis étonnée : à aucun moment elle ne tombe dans ce que j’appellerais « ses mauvais travers ». En effet, à aucun moment sa narration ne perd de son rythme comme cela peut être le cas dans l’Assassin royal ou dans Chamane. La narration qui valse entre plusieurs personnages permet de garder un rythme soutenu et d’entraîner le lecteur.

Les personnages, venons y justement. J’adore tout simplement. J’ai eu une petite frayeur au début avec l’apparition de Kennit : le cliché du pirate des Caraïbes… Et puis, j’ai eu une irrémédiablement envie d’en apprendre plus sur lui.

J’ai aussi peur concernant les personnages féminins. En tant que lectrice, je crois que je suis parfois un peu misogyne mais je dois avouer avoir parfois du mal avec les héroïnes féminines. Mais là, miracle, que ce soit la grand-mère Vestris que Althéa : j’aime.

Le point que j’apprécie tout particulièrement est que l’auteure ne tombe pas dans la caricature (malgré la première apparition de Kennit qui a pu me faire douter). Les personnes qui semblent peu à peu apparaître comme les « méchants » ont eux aussi leurs motivations. Et leurs comportements s’expliquent au final généralement par leur ignorance des coutumes et des raisons d’être derrière les coutumes des Marchands.

D’ailleurs, j’ai hâte d’apprendre les tenants et les aboutissants de toutes ces coutumes car on sent bien que l’auteure en garde pas mal sous le coude pour faire frémir le lecteur. Et ça, une nouvelle fois, j’adore.

  • En bref

C’est une saga que je suis finalement contente d’avoir commencée. Je ne peux pas pour l’instant vous recommander toute la saga, mais je peux au moins vous dire que j’ai passé un très agréable moment de lecture avec ce premier tome.

Une fois la saga finie, je vous dirai ce que j’en pense. Je pense qu’il me faudra très peu de temps pour cela, une ou deux semaines car globalement cela se lit très vite.

Au plaisir d’une prochaine lecture, bonne page et bon vent!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s