Calamity (The Reckoners Tome 3) de Brandon Sanderson

Fin de lecture le 18 septembre 2016

  • Quatrième de couverture

Edition : Ebook

Couverture The Reckoners, book 3: CalamityWhen Calamity lit up the sky, the Epics were born. David’s fate has been tied to their villainy ever since that historic night. Steelheart killed his father. Firefight stole his heart. And now Regalia has turned his closest ally into a dangerous enemy.

David knew Prof’s secret and kept it even when Prof struggled to control the effects of his Epic powers. But facing Obliteration in Babilar was too much. Once the Reckoners’ leader, Prof has now embraced his Epic destiny. He’s disappeared into those murky shadows of menace Epics are infamous for the world over, and everyone knows there’s no turning back….

But everyone is wrong. Redemption is possible for Epics – Megan proved it. They’re not lost. Not completely. And David is just about crazy enough to face down the most powerful High Epic of all to get his friend back. Or die trying.

  • Mon avis

Tout d’abord, j’ai lu ce livre en anglais. Ce n’est pas le premier récit anglais que je lis de Brandon Sanderson. J’avais déjà lu la suite de Fils de Brume : « L’alliage de la justice » il me semble. Cette saga m’avait un peu donnée de mal question vocabulaire (je n’y connaissais pas franchement grand chose question métaux en anglais).

J’ai trouvé que Calamity se lisait plus aisément. Bien que je reconnaisse que lors des métaphores du héros je suis parfois un peu paumée. Heureusement que les autres personnages, tout autant paumés, lui demandent souvent de s’expliquer !

C’est un livre qui clôture bien la trilogie. Je pense que dans l’ensemble, c’est le premier tome que j’ai préféré mais malgré tout les deuxièmes et troisième tomes sont sympas. Certaines des réponses et résolutions ne m’ont cependant pas toujours convaincues. Comme d’ailleurs cela avait pu être le cas dans Fils de Brume. L’auteur m’a un peu perdue notamment sur les réponses et explications sur certains pouvoirs…

Mais le récit reste haletant. On est directement plongé au cœur de l’action dès le premier paragraphe. De plus, on découvre une nouvelle ville tout autant stupéfiante que NewCago et Babylone Restaurée, et rien que pour ça je l’affirme : j’aime cette saga.

  • En bref

Comme à la lecture de Fils de Brume, mon intérêt s’est un peu amoindri à la lecture du deuxième et troisième tome, mais malgré tout cela reste une lecture très plaisante. J’ai eu du mal à décrocher du livre.

Au plaisir d’une prochaine lecture, bonne page et bon vent!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s