Les disparues de Rushpool (Le dernier apprenti sorcier Tome 5) de Ben Aaronovitch

Après avoir dévoré le tome 4 en quelques heures, le tome 5 a subi le même sort…

  • Quatrième de couverture

Edition : Editions J’ai Lu Fantastique 2016
Traduction : Benoît Domis

Couverture Le dernier apprenti sorcier, tome 5 : Les disparues de RushpoolL’agent Peter Grant, dernier apprenti sorcier et brillant enquêteur de la Police Métropolitaine de Londres – la Métro, pour les intimes – quitte cette fois la capitale britannique pour se rendre dans une petite bourgade du Herefordshire où les forces de police locales échouent à enrayer la vague d’enlèvements d’enfants dont leur communauté est victime. Assisté de Beverley Brook, Peter se retrouve bientôt embourbé jusqu’au cou dans une affaire pour le moins louche. Passe encore le danger omniprésent, la mauvaise humeur des flics du coin, la franche hostilité des dieux locaux… mais des boutiques qui ferment à 4 heures de l’après-midi ?! Quelle horreur !

  • Mon avis

Ce tome 5 est pour moi un petit interlude dans l’histoire principale. D’ailleurs, l’intrigue se passe loin de Londres. Loin de la ville, on en apprend un peu plus sur la magie, l’histoire des sorciers d’Angleterre, et aussi sur le folklore.

Il y a cette fois moins d’humour (mais cela s’explique sans doute par les quatre premiers tomes) mais il y a plus d’enquête : Peter Grant est en effet totalement investi dans une course contre la montre visant à retrouver deux petites filles disparues (fugueuses ? kidnappées ? …). En soi, j’ai beaucoup aimé l’enquête mais je ne peux pas m’empêcher de penser que les membres de Faucon devraient vraiment demander des fonds supplémentaires ou au moins de nouvelles recrues… Grant est toujours à courir partout à la fois… Comment faisait Nigthingale avant qu’il ne soit présent ?!

Pour ceux qui auront lu les tomes précédents, celui-ci se démarque donc beaucoup dans son style. Il n’y est plus question de musiques ni d’architectures, mais on retrouve les expérimentations magiques habituelles du héros.

J’ai beaucoup aimé ce tome plus calme, plus posé. J’ai dans l’idée qu’il précède un futur tome qui sera lui au contraire très très mouvementé d’après les quelques indices donnés. Bref, une bouffée d’air frais avant de replonger en eau profonde dans le Londres magique.

Je n’ai que deux remarques à formuler : la fin est une nouvelle fois abrupte, trop cette fois. Une seule page, là, c’est trop peu… bien que l’on devine toutes les réponses, j’aurais aimé un retour sur Londres plus posé (à l’image du reste du livre tout simplement). Et, deuxième remarque : je n’ai pas du tout mais alors pas du tout apprécié la couverture (au contraire des couvertures des précédents tomes que je trouvais méga-classes et énigmatiques).

  • En bref

Si vous avez aimé le début des aventures, n’hésitez pas à continuer c’est toujours aussi bon et il y a une vraie évolution du personnage principal.

Au plaisir d’une prochaine lecture, bonne page et bon vent !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s